En ligne sur Eventive: le film Délicieux d’Éric Besnard

Comme une “fresque romanesque”, ce magnifique film d’Éric Besnard est présenté en ligne sur Eventive du 21 février au 4 mars 2022.

Délicieux:

A film by Éric Besnard, France, 2021, 1h52 min, with Grégory Gadebois, Isabelle Carré, Benjamin Lavernhe, Guillaume de Tonquédec..

Synopsis: Peu de temps avant la Révolution française, Pierre Manceron met sa maîtrise de la cuisine au service du Duc de Chamfort. Malgré ses efforts, cela ne fera pas l’affaire du Duc qui le limoge sans hésitation. Perdu, mais orgueilleux, Pierre Manceron se lancera dans une quête pour vivre de sa passion, aux côtés d’une femme étonnante qui l’inspire dans son souhait d’apprendre l’art culinaire. Ensemble, ils lanceront ce qui s’avérera être le premier restaurant, un endroit où l’on peut venir se délecter en toute quiétude. L’initiative sera couronnée de succès, mais attirera aussi au duo certains ennemis.

Synopsis: In late 18th Century France, popular unrest is broiling, the people are hungry for change. But for Manceron, personal chef to a gourmand duke, the breaking point comes when his patron rebukes him for serving a potato and truffle appetizer: peasant food. Exiled to a country inn, the chef tries to forget about cooking. That is, until Louise shows up on his doorstep and insists he take her as an apprentice… This imaginative tale of the first restaurant in France is aptly named and a feast for the eyes, each shot photographed like an oil painting. Bon appetit!

Il a été présenté dans le cadre des 28e Édition des Rendez-vous du cinéma québécois et francophone, dimanche le 20 février à 14h30 au SFU Woodward’s, 149 West Hastings Street, Vancouver, précédé d’un court métrage d’Annie St-Pierre, Jean-Marc Vallée, 2015, 4 min (ONF).



À propos du film Délicieux:

« Avec ce film d’époque qui nous amène dans une campagne française bucolique (les paysages sont magnifiques), Éric Besnard joue sur deux tableaux. L’aspect culinaire est bien sûr omniprésent — «il faut du travail, de l’énergie et du beurre!» lancera notre chef à sa brigade avant d’être congédié —, un point qui détonne un brin à une époque où le peuple crevait littéralement de faim. Mais il allait bientôt se soulever… La bouffe devient aussi un vecteur d’émancipation, de liberté et d’égalité (et pourquoi pas de fraternité!) pour ce cuisinier beaucoup trop talentueux et investi pour ses employeurs. » (LeSoleil)


« Delicious is a historic drama with some light dashes of comedy. As we all finish up another difficult Covid-filled year, this charming story offers up an excellent slice of escapism. Delicious is a film full of many tasty treats. Sit back, relax and eat it all up.” (theAuReview)