En ligne sur Eventive: Kaamelott: Le premier volet, un film d’Alexandre Astier

Visions Ouest Productions a lancé les 28e Rendez-vous du cinéma québécois et francophone le 18 février 2022 au SFU Woodward’s, 149 West Hastings Street à Vancouver. Une programmation en salle et en ligne est offerte aux cinéphiles jusqu’au 31 mars 2022.

Le film est disponible sur Eventive depuis le 28 février.

KAAMELOTT, le premier volet

Un film de /A movie by Alexandre Astier, France, Belgique, 2021, 120 min, avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Franck Pitiot, Lionnel Astier, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Christian Clavier, Clovis Cornillac, Antoine de Caunes, Guillaume Gallienne, Sting.

Synopsis: Le règne despotique de Lancelot du Lac n’a pas de limites. Même si le royaume de Logres est en ruine, le tyran continue à recruter des mercenaires afin d’arrêter d’anciens chevaliers de la Table ronde et de localiser son ennemi juré: l’ancien roi Arthur Pendragon. Celui-ci est en fuite depuis 10 ans, se faisant passer pour mort. Selon la rumeur, il serait caché dans son ancienne patrie, Rome. Le retrouver ne sera pas évident et encore moins le convaincre de revenir chez lui, où il pourrait mener la résistance et renouer avec Guenièvre, Perceval et ses anciens acolytes.

Synopsis: The sequel to the big screen of the cult series of Alexandre Astier, offbeat version of the legend of the Knights of the Round Table. Refugee in Rome, King Arthur makes his comeback to be planted in the army of his old friend Lancelot.


À propos de Kaamelott:

« Pour ce premier volet de Kaamelott au cinéma, Alexandre Astier a assurément mis les petits plats dans les grands. De nouveaux personnages, des environnements variés, des effets spéciaux… l’auteur exploite généreusement le potentiel qu’il avait caché dans sa série faute de moyens, que ce soit avec les paysages des différentes provinces du Royaume de Logres (auxquels la photographie de Jean-Marie Dreujou savent rendent grâce) ou encore la découverte pour la première fois du château de Camelot ou de la fameuse armée burgonde dans un ballet d’armes de jet aussi bête que majestueux. À mesure qu’Arthur poursuit son périple, le récit prend de l’ampleur et démontre cette volonté de proposer un grand film d’aventure. Une immense fresque à laquelle la superbe partition musicale inspirée de John Williams (et composée par Alexandre Astier, évidemment) donne une certaine dimension épique. » (EcranLarge)


« Si la première raison d’aller voir le film tient dans les truculents dialogues, la seconde est de renouer avec ces efficaces comédiens que sont Christian Clavier (hystérique comme d’habitude sous le bonnet du Jurisconsulte), Alain Chabat (en débonnaire duc d’Aquitaine, allié d’Arthur et plus futé que les chevaliers) et Audrey Fleurot, qui fut justement révélée dans le rôle (trop peu à l’écran dans ce film) de la Dame du Lac. » (LeDevoir)