Le film Les vieux chums est à l’affiche

Un film de Claude Gagnon, Québec, 2021,109 min, avec Patrick Labbé, Paul Doucet, Luka Limoges, Marie-Pier Labrecque, Michel-Olivier Girard, Hassan El Fad.

Synopsis:

Pierrot rentre à Saint-Hyacinthe, sa ville natale, pour y revoir les gens et les lieux qu’il aime et qu’il a toujours portés en lui, même lorsqu’il vivait à l’étranger. Il vient boucler la boucle, fermer les livres. Serein, Pierrot n’a aucune peur de cette mort qui se pointe prématurément. Il sollicite son ami d’enfance, Jacques, pour l’aider à bien finir ses jours. La démarche qui est peu commune, mènera néanmoins les deux amis vers une apaisante quiétude.

Synopsis:

50-year-old Pierrot has spent a good chunk of his life abroad. After being diagnosed with a terminal illness, he decides that it’s best for him to return to Saint-Hyacinthe, his hometown, to revisit the places he grew up in, reconnect with the people he loves, and share his imminent passing to his closest relatives. He enlists the help and support of his childhood best friend Jacques to make sure he spends his final days peacefully and joyfully.

« Huit ans après Karakara, Claude Gagnon revient avec Les vieux chums, son dixième long métrage de fiction en carrière. Le scénario, également signé par le réalisateur, relate les derniers moments d’un homme à l’orée de la cinquantaine qui se sait condamné par la maladie. Le film est librement inspiré de la relation d’amitié partagée par le cinéaste avec le comédien Luc Matte (vu dans Larose, Pierrot et la Luce et Visage pâle), décédé des suites d’un cancer en décembre 2008, à l’âge de 57 ans. Le film parle donc d’amitié masculine, des beaux moments passés ensemble et d’une certaine simplicité de la vie en société. Les vieux chums et un film personnel, qui, malgré son sujet dramatique, évoque avec pudeur le suicide assisté, le sentiment de culpabilité et l’impuissance des proches face à la mort inéluctable d’êtres chers. » (filmsquebec)